Vito Apushana, poète contemporain wayuu

Claude, Liliane, juin 2020 2 mn fr

Vito Apushana est Wayuu et poète. Il vit à la Guajira et à Bogota. Il écrit en langue wayuunaiki et traduit lui-même ses poèmes en langue espagnole. Il est aujourd’hui l’un des poètes contemporains indigènes d’Amérique du sud et centrale parmi les plus reconnus.

Temps de lecture estimé : 2 mn

Parole traduction Laurence Breysse-Chanet

Nous savons qu’il y a dans le jour
un petit trou qui soutient le monde
nous y mettons notre oreille et nous écoutons
les battements de tous les cœurs
de là vient le nom que nous donnons à la vie :
tremblement serein

Nous sommes traduction Claude Bernhardt

Nous sommes une joie silencieuse
 travail des fourmis-
 bonds du lapin-

Nous sommes une tristesse sereine
 regard du héron des marais-
 songe de la chauve-souris-

Nous sommes la vie, aussi
 enfants dans les ancêtres-
 visage d’horizon contraire-

Wayuu traduction Laurence Breysse-Chanet

Je suis né d’une terre lumineuse
je vis au milieu des lumières, même dans la profondeur des nuits
je suis la lumière d’un rêve ancien.

Je cherche à travers l’éclat des eaux ma soif
c’est aujourd’hui que je suis la vie.

Je suis le calme de mon grand- père
qui mourut souriant.

Jierru (Femme) traduction Laurence Breysse-Chanet

La vie est ici pleine parmi les femmes
ma sœur est le matin
ma femme est l’après-midi
ma mère est la nuit
Ma grand-mère est le rêve
elle se réjouit, à la manière du puits :
en profondeur, brièvement.

Mma traduction Laurence Breysse-Chanet

Mma la terre réserve sa bonté
pour les pas de douceur…

Tu peux lancer sur elle les bonnes semences
et des foultitudes naîtront

Mma, la terre, rêve
grâce à l’humidité de tes pas

Tu peux lancer sur elle les gouttes rougies de la résistance
et tu feras grandir la sagesse.

Juyapu (Le temps de pluies abondantes) Trad. C Bernhardt

Je suis la pluie da ma mère
je suis le silence dans les arbres qui restent verts
je suis le sourire du dedans de mes frères
je suis l’endurance de mes ancêtres qui cheminent

Nous sommes une vie simple…
Nous cherchons l’eau du cœur de la terre.

Calme Trad. C Bernhardt

La tranquillité est un grande étoffe, large et colorée
nous l’embellissons avec les lignes du ciel,
peintures de la terre et dessins de la mer.

N’enveloppez pas les aînés dedans

dans chaque passé de mot
dans chaque silence du crépuscule
nous avons frappé les montagnes.

Vivre mourir Trad. C Bernhardt

Comme les arbres,
nous grandissons dans les racines de nos ancêtres.
Comme les araignées,
nous vivons dans le secret du tissus maternel.
Nous aimons aux limites de la soif.
Nous rêvons entre Lune et Soleil, là-bas,
dans leurs terres lointaines.
Nous mourrons dans la continuité des vivants.

Printemps de la Guajira Trad. C Bernhardt

Dans le printemps de la Guajira flotte un air vaporeux
où se posent les libellules dans les rares arbustes.
Mon ami Aliiestsi m’emmène à l’unique lieu ombragé : la boutique de Rosa Iipuana.
Elle nous accueille et, sans nous livrer son doux appât… nous susurre :
“Deux wayuu malades voyagent, de l’alcool leur coule des narines…
Ils devraient rejeter tout ce qu’ils ont avalé ces derniers jours
et ne pas parler tant que leur convalescence n’est pas terminée ».
Ainsi nous avons fait…
et le vide de tous les Wayuu morts
et le mystère de tous les Wayuu vivants
nous pesaient sur les épaules.
Face à Epitsü, montagne de poussière,
nous avons vu à notre image le visage de la paresse.
Nous avons souri et, pointant vers elle nos fléchettes, nous avons dit à la montagne :
« En là-bas nous espérons, nous savons que la moitié de nos vies
appartient déjà aux défunts.
Ne cherchez pas à nous prendre…là-bas nous sommes attendus
… nous sommes au printemps de nos morts. »

mars 2017

Le peuple Wayuu

cet article a été écrit en 2017 par Crear escuela LE PEUPLE WAYUU Wayuu, en langue wayuunaiki, (...)
janvier 2021

Animisme et cosmologie Wayuu, conférences Philippe Descola

Deux conférences de 58 minutes chacune, données dans le cadre de plusieurs cours au Collège de (...)
octobre 2021

ALERTE A LA CACHACA III !

Dimanche 28 mars Clarena, la leader de la communauté, nous envoie par Messenger un message en (...)
mars 2021

Lettre de Clarena Fonseca le 01.02.21

Clarena a écrit cette lettre afin qu’elle soit lue lors de l’Assemblée générale de l’association du (...)
juin 2020

La Guajira, les Wayuu, la Cachaca III

À la pointe nord de la Colombie, le département de la Guajira est une vaste péninsule entourée en (...)